Retour

Histoire de chanson

Posté le 6 avril 2014 par Marie-Lys Errard dans histoire du dimanche soir.

Commentaires

  • Imagine-toi collé entre l’aisselle d’un grand type et la vitre crasseuse d’un métro, la main qui tente de se faufiler entre les badauds transpirants à la recherche de la barre en métal (sur laquelle vit un microcosme), le souffle coupé, l’haleine fétide d’un type te caressant la nuque, la chaleur étouffante et… un type qui avait en sonnerie « Ah ce qu’on est serré, au fond de cette boîte… ». 60 paires d’yeux qui fusillent le type du regard, et toi, toi qui te marres, nerveusement…

    Oui, ça sent le vécu…

    Septembre 2014, station République ^^

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *